Immobilier Bonneville (74130) : vente et achat de maisons, chalets, fermes proches Genève et Chamonix - Immobilier frontière Suisse et France Voisine (Haute-Savoie) - 04 50 25 77 52

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Vivre à Bonneville et travailler en Suisse

Chaque année, des milliers de Français s’expatrient pour travailler dans l’une des principales villes de Suisse : Genève, Zurich ou Lausanne. Ce pays au faible taux de chômage attire de nombreux français à la recherche de bons salaires, et d'un cadre agréable pour travailler au bord du lac Léman. Le nombre de travailleurs frontaliers ne cesse de croître, notamment sur la zone lémanique. En 2016, on comptait 173.000 personnes réparties sur l’ensemble du territoire. Pour s’éviter de trop longs trajets pour rejoindre Genève, mieux vaut choisir d’habiter une ville proche : Faucigny, Bonneville, Saint-Jean-de-Tholome, Saint-Pierre-en-Faucigny, Annemasse.

 

Le statut des transfrontaliers

 
Etre travailleur frontalier suisse, c’est posséder un statut particulier qui permet de travailler en Suisse et vivre en France. Ce sont le plus souvent des français et des allemands, mais beaucoup de Suisses décident de s’installer en France, car l’immobilier y est moins cher.

Les accords bilatéraux entre la Suisse et les pays de l’Union européenne permettent à tout frontalier de nationalité étrangère de travailler facilement en Suisse : il n’y a pas de barrières légales pour établir un contrat de travail, et l’obtention du permis de travail est automatique quand un contrat de travail est signé. Les travailleurs étrangers ont les mêmes droits que les locaux et ont un même accès au marché du travail suisse. 
En échange, il est simple pour un Suisse de s’installer et/ ou de travailler en France. Même si ces accords ont simplifié la vie des frontaliers, le permis de travail reste obligatoire pour travailler en Suisse. Les règles fiscales qui s’appliquent à tout frontalier suisse dépendent de deux critères : le canton de travail, et le statut (travailleur frontalier avec retour quotidien ou travailleur frontalier avec retour hebdomadaire). Dans certains cantons, et notamment Genève, les travailleurs frontaliers sont prélevés à la source et paient l’impôt sur le revenu en Suisse. Dans les autres cantons, les frontaliers payent leurs impôts en France. Cependant les frontaliers suisse qui habitent la semaine en Suisse (frontalier semainier) devront régler ses impôts en Suisse, quel que soit le canton de travail. 
Le régime d’assurance santé est différent en Suisse, et le ressortissant ne sera plus affilié à la Sécurité sociale française. Les allocation familiales, elles, peuvent rester les mêmes qu’en France, selon la situation familiale du transfrontalier. Pour la retraite, si le transfrontalier a travaillé dans les deux pays, il percevra, une fois la retraite venue, ses deux pensions à des dates différentes, les droits des deux pays n’étant pas les mêmes. Enfin, pour les frontaliers travaillant en Suisse et vivant en France, en cas de chômage en Suisse à 100%, tout frontalier suisse, quelle que soit sa nationalité, qui réside en France bénéficie des prestations chômages françaises. 

 

Consultez nos appartements à vendre à Saint-Pierre-en-Faucigny

 

Où vivre en Haute-Savoie quand on travaille en Suisse à Genève ?

En moins de quarante minutes vous pouvez rejoindre la deuxième ville la plus peuplée de Suisse : Genève.

Faucigny-Genève : 36 minutes
Bonneville-Genève: 37 minutes
Annemasse-Genève : 27 minutes


A côté de Bonneville, où vous retrouverez sur notre site tous les avantage d'y vivre, deux communes sont situées sur l’axe menant à Genève où nous avons des biens à vendre :


Saint-Pierre-en-Faucigny

Au carrefour de la ville et de la nature, Saint-Pierre est une commune relativement jeune datant de 1965, née de la fusion de trois communes : Saint-Pierre-de-Rumilly, Saint-Maurice-de-Rumilly et Passeirier.
La commune comptait 6 093 habitants en 2014. Situé dans les Préalpes, elle est bordée d’une mosaïque de hameaux  : Bornette, Prêlaz, Delairaz, Passerier, la Serthaz…
Saint-Pierre est doté d’une situation privilégiée sur l’axe routier entre Annecy et Chamonix au cœur de la vallée de l'Arve. C’est là que se situe le Parc d’Activités Economiques (PAE) des Jourdies Il est desservi par un échangeur complet de l’autoroute du Mont-Blanc A40 en direction soit de la Suisse (Genève) soit de l’Italie à travers le tunnel du Mont-Blanc.

 

Ayze

Installé en plein coeur de la Vallée de l’Arve, Ayze (ou Ayse) mêle tradition et modernité. Elle s’étend sur la base du Môle, montagne de 1863 mètres d’où il est possible de voir tout le département par beau temps. En effet, d’une forte culture viticole et agricole (en effet Aize a donné son nom à un vin mousseux “Vin de Savoie Ayze), la population ayzoise est riche en diversité socio-professionnelle puisque de nombreux fonctionnaires, ouvriers et cadres y habitent. La commune compte 1977 habitants. 

La population de ces deux communes est en croissance continue depuis 1960.

Consultez nos maisons à vendre à Ayze et Marignier